galerie octObre art contemporain

4 .20 / Enfance de l'Art /

16 Novembre 2005, 09:00am

Publié par galerie octObre

Atelier de Chamonet

Du mardi 22 novembre au vendredi 16 décembre 2005

 

Terres cuites émaillées de Marie-Eve Juen 

Peintures de Jean-Paul Juen

Vernissage le samedi 19 novembre de 14 h à 20 h

Du mardi 22 novembre au vendredi 16 décembre,
du mardi au vendredi de 13 h à 20 h.

 

 

Film octObre #6 /Enfance de l'Art/

 

                               

Marie-Eve et Jean-Paul Juen de retour à la galerie octObre où ils avaient exposé en novembre 2003 (exposition /Terre-Mère/).

Nous nous réjouissons de donner à voir l'évolution de leur beau travail de céramiste et de peintre.

 

Marie-Eve Juen nous présente son univers peuplé d’animaux. 

Elle développe son travail sur la figure et va toujours plus loin dans l'engobe et l'émaillage de ses terres cuites.

Les céramiques de Marie-Eve Juen : "L'enfant sur sa mère terre" et les "Jarres anthropomorphes".

Ces sculptures sont entourées des représentations magnifiquement figurées de la "Caille", de la "Perdrix en hiver" et autre "Baliste picasso".

 

Jean-Paul Juen est peintre d'icônes et d'enluminures. 

Il nous offre ses "Paysages d'Armaille" comme des notations de sa recherche artistique et spirituelle.

Les tableaux à l'huile de Jean-Paul Juen, tous ocre et blancs, nous offrent un instant du paysage et la vision d'un peintre, comme un éblouissement.

Un peintre qui sait offrir à notre regard contemporain son savoir-faire et sa sagesse de peintre d'icônes et d'enluminures. Un peintre qui, dans le blanc de ses tableaux, nous laisse une place pour la réflexion. Nous pouvons ainsi mieux nous interroger et comprendre ce que l'art du peintre sait faire émerger, dans l'espace et le temps : les traces de l'éternel dans l'instant.

 

Une oeuvre à la fois classique et pleine de légèreté se dessine sous nos yeux et nous invite à voir l'essentiel.

L'atelier de Chamonet est installé dans les collines du Bugey, dans l’Ain. 

 

 

Avec l'atelier de Chamonet, la question qui se pose, à nouveau, est celle de "qu'est-ce que l'art ?".

L'art est-il contenu dans la matière de l'oeuvre, art découlant du savoir-faire de l'artiste ?

Ou bien l'art est-il une virtualité de l'oeuvre, mélange entre les intentions de l'artiste, qui définiraient le plan d’immanence ou substrat de l’objet d’art, et l' attention que portera à l'oeuvre le récepteur, passant ou scrutateur au quotidien ? 

Entre l'immanence de l'objet et ce que l'oeuvre dégage pour celui qui regarde, dans l'espace de la contemplation, se joue le devenir de l’art. Cette relation fait advenir l'art et fait grandir l’oeuvre.

C'est à un moment de l'enfance de l'art (le contemporain de l'art en est toujours à ses balbutiements) que l'exposition /Enfance de l'art.../ nous convie. Devant la sculpture “L’enfant” de Marie-Eve Juen, au coeur du “Paysage d’Armaille” du peintre Jean-Paul, penchons-nous et faisons des voeux et questionnons : peut-être discernerons-nous le jeu de l'Art et ce qui le fait grandir.

 

Voir : L'expo précédente de l'Atelier de Chamonet à la galerie octObre (en novembre 2003).

 




 

L'oeuvre de Marie-Eve et Jean-Paul Juen

VUE par : 

Chantal de Galbert.


"Bordeaux, 20 novembre 2005

De l'Atelier de Chamonet à la galerie Octobre, nous avançons sur une terre où les créatures vivent en parfaite harmonie, dans une sorte d'innocence d'avant la Chute.

La matière chez Marie-Eve consent au doigt d'un Adam créateur qui lui insuffle une énergie vitale. Sa Terre Mère, aux formes rondes et pleines est en gestation d'un monde fécond et ludique.
Oiseaux, éléphants, et autres animaux se côtoient dans une sorte d'émerveillement premier.

Par l'infinité des études d'Armaille, Jean-Paul montre les paysages du Bugey dans leur immatérialité. Les arbres, signes ou hiéroglyphes, déjà absents du paysage comme déracinés, sont les vestiges d'un monde qui n'est plus. Ils n'évoquent pourtant pas le vide ou l'absence : le blanc du tableau ici, est une mise en attente qui sera comblée par le bleu des enluminures. Ce bleu pur du ciel où règnent les paons, appartient au monde de la transcendance.

Il y a dans les réalisations de Marie-Eve et Jean-Paul la figuration d'un Jardin d'Eden, la quête d'un Paradis perdu où se font écho les êtres d'un même monde.
L'espace de l'exposition, sorte de templum où s'inscrit en filigrane la lumière attendue et pressentie de l'icône, n'est que la continuation d'un autre espace où se joue le destin d'une oeuvre messianique."

 



 

 

 

 

Catalogue 1 :

 

 

catalogue galerie octObre
  exposition 44 /ENFANCE DE L'ART. 22/11/2005 16/12/2005
  L'ATELIER DE CHAMONET/
  Oeuvres de Marie Eve Juen
  694 Enfant sur sa mère terre                                                                                     4 500 €

  2005 Terre cuite 49*37*15
  692 L'Archange Gabriel                                                                                             700 €

 

  2004 Bas-relief en terre, peint à 38*35
  l'engobe avant cuisson

  693 Notre chat gris                                                                                                     1 200 €
  2004 Terre cuite, peinte à 33,5*21
  l'engobe, sous couverte
  695 Grande jarre anthropomorphe femme                                                              2 300 €

  2004 Terre cuite, peinte à 61*45
  l'engobe, sous couverte
  697 Un morceau de banquise                                                                                   1 800 €

  2005 Terre cuite, peinte à 39*30,5*23
  l'engobe, sous couverte
  699 Baliste Picasso                                                                                                     1 600 €