galerie octObre art contemporain

5 . 28 / Engrenage /

16 Avril 2007, 08:15am

Publié par galerie octObre

galerie octObre a le plaisir de vous inviter à l'exposition

 

/ENGRENAGE/

Sculptures de Emmanuel Jalès
Photographies de Babeth Chaussabel.

 

Du mercredi 25 avril au vendredi 25 mai 2007 de 13 h à 19 h 

(sauf les samedis, dimanches, lundis et jours fériés).

Vernissage le jeudi 26 avril de 18 h à 21 h.
 

En préparation à l'exposition : débat animé par Jacques Jay le samedi 24 mars à 16 h.


Nous avions déjà exposé le travail de Emmanuel Jalès en septembre 2005
(exposition /HISTOIRES DE PLANTES/).

 


Pour participer à cette nouvelle exposition, Emmanuel Jalès a invité :

Babeth Chaussabel

photographe,
 

et Jacques Jay,

linguiste de formation, 

qui organise et anime des débats philo depuis une dizaine d’années dans le Lot et la Dordogne.



Jacques Jay animera un débat à la galerie octObre le samedi 24 mars 2007 à 16 h,

sur le thème de "CONSTRUIRE" (qu'est-ce qu'on apporte dans un débat pour construire, comment on construit, qu'est-ce qu'on construit ?).

 

Le débat et ses participants seront photographiés par Babeth Chaussabel ;
ces photographies seront exposées en même temps que la nouvelle sculpture d'Emmanuel Jalès, que nous nous réjouissons de découvrir lors de cette expo / Engrenage /.


Pour Emmanuel Jalès, que les concepts philosophiques ont ouvert à la création artistique, l'oeuvre doit être ce qui va porter le spectateur à la connexion, à la réflexion, à l'élaboration. Cet artiste généreux et en recherche perpétuelle  établit une analogie entre son travail de sculpture et les relations mises en forme au sein d'un groupe de parole. Il nous invite à participer à un débat sur la "Construction" dont les photographies par Babeth Chaussabel participeront pleinement de l'exposition /Engrenage/.
Tant que les photographies ne seront pas accrochées au mur de la galerie, la sculpture restera cachée (hormis pendant l'heure consacrée au débat animé par Jacques Jay). Les participants au débat, les premiers visiteurs de la sculpture, feront ainsi partie intégrante de l'oeuvre présentée par l'artiste.

Avec cette expo /Engrenage/ peut-être en saurons-nous plus, c'est le souhait de Emmanuel Jalès, sur l'intelligence comme système de connexions
Nous en saurons plus également, c'est certain, sur la démarche très habitée de ce sculpteur qui nous invite, comme dans un engrenage, dans les rouages de sa création.



A compter du mardi 27 mars, l'expo sera visible sur rendez-vous (dès accrochage des photos dans les espaces réservés lors de l'installation de la sculpture).

Annonce en sera faite sur le site www.octobre.org
 

La galerie fera ensuite relâche pour les vacances de printemps 
du samedi 7 avril au lundi 23 avril. 

 

Ouverture de l'exposition le mercredi 25 avril.
 

Jour réservé à la presse le mardi 24 avril de 15 h à 19 h.


Pour répondre à la question de Sébastien Lefebvre from collioure (salut l'artiste !) :

il n'est pas possible d'obtenir un enregistrement mp3 du débat philosophique.

L'enregistrement est photographique : ce sont les photos de Babeth Chaussabel.

(Il y aurait, parait-il, un enregistrement incomplet et pirate du débat du 24 mars mais je ne l'ai pas, pour l'instant, en ma possession : ce serait le début de notre discussion animée par Jacques Jay sur le thème de "CONSTRUIRE", quand nous avons parlé de "Qu'est-ce qu'on apporte pour construire ?" -dans les relations de travail, dans le couple-...  discussion qui s'est poursuivie le 12 mai, quand nous avons escaladé les différents versants du mot "simulacre"... ).


Jacques Jay, Emmanuel Jalès et moi-même étions d'accord sur le fait que le débat serait plus authentique si on ne s'occupait pas du tout de l'enregistrer (se rapprocherait davantage d'une "oeuvre d'art de régime autographique, avec un objet d'immanence unique" comme dirait Gérard Genette). 

Les seules traces du débat sont contenues, buée sur les vitres comprise, dans les photographies de Babeth Chaussabel : on y retrouve toute l'atmosphère du débat, notre concentration, notre plaisir à partager nos efforts et nos idées... Et évidemment notre proximité avec une oeuvre d'art, la sculpture de Emmanuel jalès.

(Maintenant que l'expo est terminée, il ne tient qu'à nous d'essayer d'organiser d'autres traces, d'écrire ce que nous avons encore dans la tête qui a trait à ce débat et à cette exposition /ENGRENAGE/. Je fais donc appel aux participants aux débats (qu'est ce que tu en penses, Jacques ?), et aussi à ceux qui ont vu l'exposition : écrivez quelques lignes de ce qui vous reste en tête de tout ça...

Ce serait "grand" et véritablement / Résonner d'art ! /.
-> galerie@octobre.org ou commentaires sur ce blog...).

 

 

Information / présentation de la galerie octObre 

à l'occasion de l'invitation au débat pour l'exposition / Engrenage /) :

 

galerie octObre installe l'art contemporain

et produit des films qui accompagnent les expositions.

Sur la place de la République, rue René Boulanger, au commencement des grands boulevards, c'est le lieu, la façade aux deux fenêtres hublots et l'espace de 24 m2, qui a fait la galerie (fin 2002).

Nous avons eu conscience de fonder un outil de recherche, un entre-deux où nous pourrions à  la fois partager avec les artistes et ouvrir une fenêtre sur leur démarche.

Nous transformons l'espace de la galerie au fil des expositions, pour accompagner les expositions. Nous produisons également des films qui sont une autre forme d'installation des oeuvres et de la démarche des artistes. 

En quatre ans (et deux mois), nous avons organisé 25 expositions avec 20 artistes, produit 10 films.

Le premier artiste que nous avons invité, le peintre et sculpteur Mamadou BÃ Bobo qui vit et travaille au Sénégal, est déjà venu quatre fois exposer son travail, qui porte sur son identité et son savoir-faire de Peul transhumant mais aussi sur son engagement d'artiste contemporain et nomade.

Nous avons exposé de la peinture (des démarches très différentes comme celles de Isabelle Bossé, Catherine Bénas, Danielle Grekoff, Kisito Assangni, Leslie Greene) ;

des dessins (l'artiste américaine Janice Larsen est venue spécialement des Etats-Unis, de Racine, dans le Wisconsin, pour l'exposition /RACINES/ en décembre 2004) ;

de la photographie (nous sommes fiers d'avoir exposé le travail de Jean-Luc Paillé, celui de Diego Porcel et celui d'Alain Rage) ;

de la sculpture (des céramiques de l'Atelier de Chamonet au travail très contemporain de Tristan Favre, sans oublier Emmanuel Jalès qui a remué notre quartier de République avec ses sculptures philosophiques et coups de poing en septembre 2005 pendant l'expo /HISTOIRES DE PLANTES/ -nous allons le retrouver en avril 2007 avec l'expo /ENGRENAGE/).

Nous avons montré les films des expos qui sont des créations à part entière.

Notre slogan, c'est / Résonnez d'art / car l'art transforme la galerie à chaque exposition, et transforme également notre regard sur le monde, ce qui transforme le monde.

C'est là-dessus que jour après jour nous travaillons avec les visiteurs, passants du quartier devenus des habitués, ou collectionneurs qui traversent la place de la République pour voir ce qui se joue là  : une partie de confiance et de plaisir entre l'artiste, l'oeuvre, l'espace, celui de la galerie et celui du monde qui en résonne.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------